Culture / Actualités culturelles - Le Devoir

CRTC: le secteur de l’audiovisuel est satisfait (mar., 15 août 2017)
Le secteur de l’audiovisuel se réjouit de la décision d’Ottawa de forcer le Conseil de la...
>> Lire la suite

Après le brasier du Théâtre de la Vieille Forge, la reconstruction (mar., 15 août 2017)
«Le bâtiment est une perte totale», se désole le patron du Festival en chanson.
>> Lire la suite

Roman Polanski accusé par une troisième femme d’agression sexuelle sur mineure (mar., 15 août 2017)
Los Angeles — Une troisième femme est sortie de l’ombre pour accuser le réalisateur Roman Polanski...
>> Lire la suite

Bouger plus vite, avec les artistes (lun., 14 août 2017)
Depuis quelques semaines, le Conseil des arts de Montréal sonde les artistes et les organismes de son territoire sur ses grandes orientations pour 2017-2020 afin de prendre le pouls et s’assurer d’être au diapason des besoins du milieu.
>> Lire la suite

Décès de la musicienne Daisy Sweeney, qui a enseigné à Oliver Jones et à Oscar Peterson (lun., 14 août 2017)
Sa fille estime que l’une de ses plus grandes réalisations aura été de briser la barrière raciale en enseignant durant 25 ans à des élèves qu’elle conduisait à leurs examens préparatoires à l’Université McGill et aux compétitions.
>> Lire la suite

Confusion sur les droits des séries télévisées dans les services de vidéo à la demande (dim., 13 août 2017)
Marie Conception écoutait avidement les épisodes de la troisième saison de Gossip Gir sur Netflix...
>> Lire la suite

Paul s’expose en plein air dans les rues du Plateau (sam., 12 août 2017)
Presque 20 ans après son irruption dans l’univers de la bédé québécoise, Paul, Montréalais pur jus,...
>> Lire la suite

La chaîne HBO a proposé de payer 250 000$ à des «hackers» (ven., 11 août 2017)
Washington — La chaîne câblée américaine HBO, victime d’un piratage informatique de grande ampleur,...
>> Lire la suite

Le 12 août, j’achète (encore) un livre québécois (ven., 11 août 2017)
C’est comme le Noël des libraires, au mois d’août ; un Noël qui revient désormais chaque été depuis...
>> Lire la suite

Disparition d’une sculpture en hommage aux femmes autochtones disparues (jeu., 10 août 2017)
L’histoire est toute poétique. Et triste. Une sculpture sur bois créée dans le cadre du festival...
>> Lire la suite

Société / Éthique et religion - Le Devoir

L’égalité entre les sexes, un débat qui perdure (dim., 13 août 2017)
Tunis — Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, a lancé dimanche le débat sur le sujet délicat de...
>> Lire la suite

«Une solitude oppressante» (dim., 13 août 2017)
Mississauga — Le pasteur canadien relâché par la Corée du Nord a décrit dimanche, de retour à la...
>> Lire la suite

L’Église orthodoxe dénonce une décision de la justice israélienne (dim., 13 août 2017)
Amman — L’Église grecque-orthodoxe de Jérusalem a dénoncé une récente décision de la justice...
>> Lire la suite

Corée du Nord: le pasteur canadien emprisonné est libéré, confirme Trudeau (jeu., 10 août 2017)
Hyeon Soo Lim croupissait depuis plus de deux ans dans une geôle du régime.
>> Lire la suite

Les préjugés sur les athées sont tenaces, même dans leurs rangs (lun., 07 août 2017)
Immoraux, les athées? Eux-mêmes ont tendance intuitivement à le croire, révèle lundi une étude qui atteste de la force des préjugés à l’encontre des personnes non croyantes dans le monde.
>> Lire la suite

Deux touristes chinois arrêtés à Berlin (dim., 06 août 2017)
Berlin — Deux touristes chinois ont été arrêtés à Berlin pour avoir effectué des saluts hitlériens...
>> Lire la suite

Quand la justice traditionnelle écorche les femmes (dim., 06 août 2017)
Une adolescente a été violée sur autorisation du conseil des anciens du village pour venger le crime...
>> Lire la suite

Le Soudan devient la 39e province de l’Église anglicane dans le monde (dim., 30 juil. 2017)
Khartoum — Le chef spirituel des anglicans, l’archevêque de Canterbury, Justin Welby, a proclamé...
>> Lire la suite

La Turquie défend son projet d’autoriser les mariages religieux (dim., 30 juil. 2017)
Istanbul — Le gouvernement turc a fermement défendu dimanche son projet d’autoriser les religieux à...
>> Lire la suite

Le cardinal George Pell plaidera non coupable, selon son avocat (mar., 25 juil. 2017)
Le numéro trois du Vatican s’est présenté mercredi pour sa première comparution devant les juges de Melbourne pour des soupçons d’agression sexuelle.
>> Lire la suite

Rencontre avec Savané Mahmadou

 

Le développement de l’Afrique passe par l’art

 

Passionné d’art et de culture africaine, M. Savané Mahmadou travaille depuis son atelier situé dans Le Bronx, à construire une œuvre artistique originale qui exprime sa philosophie et sa vision du monde. Sympathique et cordiale, l’homme pour qui la peinture est une voie de partage, œuvre dans la discrétion depuis plusieurs années. A l’occasion de l’exposition qu’il organise du 10 au 13 septembre 2010, au 18 East 18th Street, NY, NY 10003, l’artiste a décidé de se livrer au monde. Définissant son domaine d’expression artistique comme « L’Abstrait », l’artiste entend promouvoir l’œuvre de l’esprit. Car il est persuadé que c’est par ce moyen que l’homme africain pourra se réaliser.

 

Membre d’une fratrie de 13 personnes, Savané Mahmadou a 44 ans aujourd’hui. Sa passion pour l’art ne s’est pas faite seule. Par sa profession de collectionneur d’œuvre d’art (antiquaire) depuis Abidjan dans les années 86, l’homme a toujours côtoyé l’art et sait apprécier la valeur de l’œuvre de l’esprit. De simple collectionneur, Savané est devenu créateur, un artiste tout coup. A traves ces diverses œuvres qu’il met parfois plusieurs mois à achever il véhicule plusieurs messages et aborde à la fois différents thèmes. Les peintures de l’artiste expriment le courage, la détermination et l’espoir. Il tente dans son œuvre d’exposer sa vision du monde et du futur, sa vision de la liberté et des problèmes contemporains. « A travers la peinture, mon souci est d’éveiller les consciences, celles des jeunes générations africaines. Je veux être un catalyseur dans ce domaine et inviter les jeunes africain à me rejoindre dans cette voie » dit Savané Mahmadou.

 

Pour nourrir sa passion, il n’a pas hésité à se former. Pendant 36 mois, à partir de l’an 2000, il a étudié l’art au « Art Instruction School of Minnesota », une école des beaux arts. Selon lui, cette formation lui a permis de se bonifier et d’acquérir la dextérité artistique qui particularise ses œuvres. En plus de sa formation et de la passion qu’il a pour la peinture, Savané a beaucoup voyagé. Sa profession de collectionneur d’œuvre d’art lui a permis de s’abreuver dans différentes sources d’inspirations. Du Mali au Burkina Faso, de la Cote d’Ivoire, du Sénégal, jusqu’en Amérique, le peintre a puisé dans toutes ces cultures pour produire un riche répertoire de tableaux originaux qu’il compte exposer lors de son vernissage. Parce qu’il a une ouverture sur le monde et que par principe, un artiste n’a pas de frontière, ses œuvres s’adressent à la fois au public africain et occidental. « Dans mes œuvres, je prône le métissage, un métissage Afrique-Occident » dixit le peintre.

 

Descendant d’une famille de marabout du Sénégal, Savané Mahmadou, s’est libéré des chaines de la tradition ancestrale en devenant le premier artiste-peintre de sa famille. Il est d’avis qu’il faut apprendre à changer dans la vie, à se diversifier. « Que d’être un marabout comme la tradition familiale le voulait, j’ai opté pour l’art ». Cependant l’artiste vit aussi sa part de contradiction. Et il l’assume. En réponse aux propositions d’un de ses admirateurs qui lui conseille d’ajouter une autre corde à son arc en faisant de la sculpture, il répond « selon notre organisation traditionnelle des castes, les Savané sont des nobles. Un noble ne peut faire de la sculpture ». Auto-censure ou esprit réducteur? L’artiste se définit comme un conservateur. « Je développe mon œuvre toujours les pieds fermement enraciné dans la tradition qui m’a vu naître et qui a forgé mon esprit ».

 

La vision panafricaniste de Savané n’a pas de limite. Profondément encré dans la tradition, la peinture de la l’artiste parle diversement pour l’Afrique. Chaque œuvre conçu par ses mains présente plusieurs facettes du continent africain et le progrès qu’il rêve pour celui-ci. Sous le charme de plusieurs artistes africains et américains, il est cependant convaincu qu’il trouve sa source d’inspiration dans les œuvres de l’artiste américain Romario Burden.

 

Du point de vu de Savané Mahmadou qui est aussi un informaticien de formation, l’art africain est en constante évolution. Selon lui, le marché africain de l’art se diversifie et est surtout de qualité. Il invite alors les jeunes africains à s’y intéresser et à se l’approprier. Mieux, il estime que c’est toute l’Afrique qui est en constant développement. Il en veut pour preuve les grands chantiers dans les capitales africaines, les opérations immobilières et la floraison des compagnies bancaires. « Ce sont là des indicateurs et des signaux positifs qui montrent que l’Afrique avance et se développe » dit –il. « J’invite alors la jeune génération africaine à se former, à reprendre les chemins de l’école pour obtenir une solide éducation. L’Afrique dispose d’une ressource humaine abondante (parlant de la population africaine). Ces jeunes doivent se former pour accompagner l’essor économique du continent. Et ce développement passe forcément par l’art. C’est la raison pour laquelle j’invite toute la diaspora africaine ainsi que tous les professionnels de l’art à venir voir mes œuvres” a-t-il conclu.

 

 08 sept 2010

Amao Norène

Visite de la Statue de la Liberté

La Côte d’Ivoire Officielle
La Côte d’Ivoire Officielle

Partenaires

Aller sur

Flèche bas Flèche haut