Interview de Lionel Messi

L'année dernière, Lionel Messi a remporté le titre de Joueur Mondial de la FIFA ainsi que le Ballon d'Or France Football. Cette saison, pour la première fois dans l'histoire, les deux récompenses fusionnent en un seul trophée, que Messi convoite une nouvelle fois. C'est de cela que l'Argentin parle en exclusivité au micro de FIFA.com. Il évoque également la rencontre amicale à venir face au Brésil, la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010, ainsi que la fondation caritative qui porte son nom.

 

Lionel Messi, à chaque entretien, vous énumérez de nouveaux objectifs. Il ne doit plus en rester beaucoup, n'est-ce pas ?

Un seul, à vrai dire. J'ai atteint tous mes objectifs, sauf la Coupe du Monde. L'élimination contre l'Allemagne m'a fait mal. Le coup a été très dur, car nous visions bien plus haut. C'est arrivé au pire moment. Nous pouvions aller loin dans ce tournoi. C'est dommage.

 

Certains de vos coéquipiers barcelonais, comme Xavi ou Andrés Iniesta, ont reconnu qu'ils ont été soulagés quand vous avez été éliminés par l'Allemagne. Ils ont justifié leur point de vue en disant que l'Argentine aurait été un adversaire très difficile en demi-finale…

Je pense qu'ils ont raison. Même si nous avons eu du mal à nous mettre en route, au fil des matches, nous sommes montés en puissance et nous avons toujours fini par atteindre un bon niveau de jeu. Par le jeu justement et par les résultats aussi, nous avons obtenu le respect de tous. De toute façon, quel que soit notre état de forme, tout le monde sait que l'Argentine est un adversaire difficile. Nous l'avons démontré il y a peu de temps à Buenos Aires, en mettant quatre buts à l'Espagne championne du monde.

 

Vos coéquipiers espagnols sont-ils favoris pour remporter le FIFA Ballon d'Or 2010 ?

Il est certain que la dernière Coupe du Monde pèsera lourd dans la décision finale. De ce point de vue, ils sont avantagés. Si ce n'est pas moi qui gagne le Ballon d'Or, alors j'espère que ce sera un de mes coéquipiers du Barça. Les noms de Xavi et Iniesta circulent beaucoup. C'est normal. Ce sont deux très grands joueurs et deux personnes merveilleuses. Ils le méritent.

 

Pour ce qui est des entraîneurs, à qui le donneriez-vous ?

Là encore, je resterais fidèle à mes couleurs. Je le donnerais à Pep Guardiola, non seulement parce que c'est un entraîneur qui gagne, mais aussi pour sa philosophie de jeu. Son arrivée au Barça a été le début d'une période fantastique. Ensuite, je n'oublie évidemment pas José Mourinho. Après son triplé avec l'Inter, il a commencé à donner un nouveau visage au Real Madrid. Mais comme je le disais, la Coupe du Monde aura une importance décisive dans l'attribution du trophée. C'est pourquoi je pense que Vicente del Bosque ou Joachim Löw peuvent y prétendre. Voilà pour moi les quatre entraîneurs qui ont le plus de chances de gagner.

 

Vous avez déclaré récemment qu'on se servait de vous pour créer de faux problèmes au sein de l'équipe d'Argentine. Restez-vous sur cette posi tion?

Absolument. Tout ce qui ne fonctionne pas est ma faute, même si je n'ai rien à voir là-dedans. Ma réaction est de mettre tout cela de côté pour me concentrer sur ce que je sais faire, c'est-à-dire jouer au foot. J'essaie aussi de faire très attention à ce que je dis, parce que tout finit par vous revenir. Le problème, c'est qu'on cherche sans arrêt des interprétations là où il n'y en a pas. C'est fatigant. Je le dis depuis toujours et je le répète : ma seule ambition est que l'Argentine aille le mieux possible, à tous points de vue. Je ne suis pas du genre à chercher la polémique avec qui que ce soit.

 

Avez-vous récemment parlé avec Diego Maradona ?

Oui, nous parlons assez souvent. Avec Diego, il n'y avait aucun problème. C'est la même chose maintenant avec Sergio Batista. En sélection, je suis un joueur parmi d'autres. Je m'applique à bien jouer, comme n'importe qui. Les questions liées à la Fédération argentine de football, ce n'est pas à moi de les gérer. Il y a des responsables chargés de prendre des décisions. Tout cela ne me regarde pas, ni de près ni de loin.

 

En dehors du football, comment sont vos relations personnelles avec Maradona ?

Excellentes. Je l'ai déjà dit et je le répète : elles ont toujours été bonnes et elles le restent. On raconte tellement de choses. Il y a toujours des personnes pour déformer la réalité et semer la zizanie. Mais j'insiste : pendant la Coupe du Monde, tout s'est très bien passé entre nous.

 

Est-on en train d'assister à l'arrivée d'une nouvelle génération en équipe d'Argentine ?

Incontestablement, oui. Le groupe commence à très bien se connaître. Aujourd'hui, nous avons l'entraîneur et une grande partie de l'équipe qui ont gagné la médaille d'or en 2008. En finale à Pékin, il y avait déjà (il cite de mémoire) Sergio Romero, Pablo Zabaleta, Ezequiel Garay, Nicolas Pareja, Luciano Monzón, Fernando Gago, Javier Mascherano, Angel Di María, Juan Riquelme, el Kun Agüero et moi. Ensuite, Ever Banega, Ezequiel Lavezzi et José Sosa sont entrés. La plupart de ces joueurs étaient présents en Afrique du Sud et sont toujours en équipe nationale.

 

Reverra-t-on Juan Román Riquelme en équipe nationale ?

Là encore, la décision ne m'appartient pas. C'est Batista qui décide. Les grands joueurs apportent toujours quelque chose. Il en fait partie.

 

Parlez-nous de Javier Pastore…

Il a fait énormément de progrès à Palerme. Je le connaissais déjà un peu quand il jouait à Huracán. Ensuite, j'ai pu apprécier ses qualités à la Coupe du Monde, même s'il a eu peu de temps de jeu. Au Japon, nous avons joué ensemble. Le courant passait bien. Il a tout pour devenir un grand joueur. Il ira loin, j'en suis persuadé.

 

On peut imaginer que votre objectif maintenant est la Coupe du Monde de la FIFA 2014 et avant cela, la Copa América…

Tout à fait. La Copa América va être très importante pour nous car nous serons à domicile. Devant notre public, nous n'aurons pas le droit à l'erreur. Nous allons devoir mettre les bouchées doubles et gagner cette coupe.

 

Qui seront vos principaux adversaires ?

Le Brésil, comme toujours. L'Uruguay, qui a fait un grand tournoi en Afrique du Sud grâce à Luis Suárez et Diego Forlán, mais pas seulement. C'est une équipe compacte, bien organisée. Il ne faut pas oublier non plus le Paraguay, redoutable en défense. L'Espagne s'en est rendu compte à la Coupe du Monde. Et puis il y a le Chili, même s'il va peut-être souffrir du départ de Marcelo Bielsa. Toutes ces sélections constituent des adversaires dangereux. Elles ont le potentiel pour nous poser des problèmes.

 

Vous allez bientôt affronter le Brésil en amical…

Je suis impatient de jouer ce match. Au Tournoi Olympique de Pékin, nous les avions battus 3:0. C'est un rendez-vous spécial, comme toujours, ne serait-ce qu'à cause de Ronaldinho, qui est un vrai frère pour moi. Avec Deco, il m'a énormément aidé à mes débuts au Barça. Je leur en suis extrêmement reconnaissant à tous les deux et leur souhaite les meilleures choses. Tout ce que je sais par rapport au Brésil, c'est que je n'ai jamais gagné contre cette équipe chez les seniors. J'ai perdu contre eux en finale de la Copa América au Venezuela. Mais il y a une première fois pour tout... (rires)

 

Qu'attendez-vous de cette saison ?

Toujours pareil : essayer de gagner un maximum de titres et remporter un premier trophée avec l'Argentine. La Copa América serait un bon début. Et aussi, éviter les blessures.

 

Laissons un peu le football de côté. Vous êtes aussi à la tête d'une fondation caritative, n'est-ce pas ?

Oui, c'est une fondation qui porte mon nom et dans laquelle travaillent mon père Jorge, mon frère Rodrigo et beaucoup d'autres gens. Pour ma part, j'essaie d'améliorer la vie des gens, à commencer par les enfants, qui souffrent un peu partout dans le monde.

 

Avant Afrique du Sud 2010, vous avez participé à une campagne avec la FIFA en faveur des enfants sud-africains…

La campagne "Le football pour la santé", effectivement. Tout ce qui est fait pour les enfants est positif car c'est à cet âge que les choses se fixent. Si on peut aider, il faut le faire. Pas seulement moi, mais tous les footballeurs. Il y a beaucoup de joueurs qui parrainent des fondations, des écoles et même des hôpitaux dans leur pays.

 

Il y a aussi une campagne entre adidas et votre fondation pour créer un parc destiné aux enfants hospitalisés à l'hôpital Valle Hebrón de Barcelone. Vous parrainez également un échange de médecins entre Rosario et Barcelone.

Le projet avec adidas est surtout destiné aux enfants sud-américains, qui souffrent de l'exploitation et ont besoin de l'aide de tous pour pouvoir étudier et arriver à l'âge adulte avec des possibilités. Concernant l'échange de médecins, c'est mon père qui a eu l'idée. Nous allons donner des bourses pour que des étudiants en médecine terminent leur formation ici et retournent exercer en Argentine. Pour ce qui est du parc du Valle Hebrón, c'est une initiative que nous voulons reproduire ailleurs. J'ai été très impressionné quand j'ai visité cet hôpital à Noël. C'est là que l'idée m'est venue. Depuis, beaucoup de personnes ont collaboré au projet. Grâce à Dieu, de nombreuses actions voient le jour.

 

C'est un point commun que vous avez avec votre ami Ronaldinho. Vous êtes un peu "l'ange gardien" des enfants…

Vous savez, il n'y a rien de plus gratifiant que de voir un enfant souriant et heureux. Je fais toujours tout mon possible pour les enfants, au minimum en leur accordant un autographe. Le sourire d'un enfant vaut plus que tout l'argent du monde.

 

fifa.com

Brèves Infos

letemoin.org - Flash infos

Actualité du 27 juillet 2013

Grand-Bassam (Côte d’Ivoire), Un séminaire-bilan de quatre jours portant sur la mise en œuvre du programme de construction de six nouvelles universités s’est ouvert à Grand-Bassam, mercredi 24 juillet 2013, sous la présidence effective du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Cissé Ibrahim Bacongo. Les villes concernées sont Daloa, Korhogo, Man, Bondoukou, San-Pedro, et Adiaké. Plusieurs experts nationaux et internationaux ont été mobilisés pour apporter leurs contributions au cours des travaux de restructuration du système d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, par la mise en œuvre de ce programme.

Korhogo (Côte d’Ivoire), Pour les aider à mener la lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie, les membres du groupe de plaidoyer des associations des handicapés de la région du Poro, ont été instruits jeudi 25 juillet 2013, à Korhogo, à l’élaboration d’une stratégie de plaidoyer pour l’implication des personnes handicapées dans les initiatives de développement locales et régionales. C’était à l’initiative de l’ONG britannique Action sur le handicap pour le développement (ADD).

Zouan-Hounien (Côte d’Ivoire), De violents affrontements ont éclatés vendredi 26 juillet 2013 à la mi-journée à Zouan-Hounien (Région, région du Tonpki), entre des jeunes des communautés autocht juillet ones Yacouba et allogènes Malinké, suite à des échauffourées entre conducteurs de taxis et de mototaxis, a constaté l’AIP sur place.

Abidjan (Côte d’Ivoire), 27 juil 2013 (AIP) – Un programme d'athlétisme pour les enfants a été lancé jeudi au Nigeria par le groupe Nestlé, dans le cadre de son engagement en faveur de la nutrition, de la santé et du bien-être. Selon un communiqué de presse de Nestlé Région Afrique Centrale et de l’Ouest rendu public vendredi, des milliers d'élèves nigérians de l'école primaire sont ainsi devenus les premiers bénéficiaires du programme dans cette région, grâce à un investissement historique dans le développement du sport, l'éducation nutritionnelle et l'activité physique pour une meilleure santé dans ce pays, le plus peuplé d’Afrique.

Bouaflé (Côte d’Ivoire), 27 juil (AIP) – Au total, 192 ménages, victimes des récents affrontements entre allogènes et autochtones d’Angovia (50 km de Bouaflé) ont reçu, vendredi, des kits de non vivres offerts par La Croix Rouge, avec l'appui du Comité international de la Croix Rouge, à travers sa représentation à Bouaflé. Ces kits sont composés de bâches, nattes, morceaux de pagne et de savon, produits sanitaires, couvertures, seaux, moustiquaires et ustensiles de cuisine. Cette action vise à soulager les populations ayant subi de graves dommages, suite à ces affrontements qui ont fait officiellement trois morts et de nombreux blessés, avec l’incendie de plus d’une centaine de maisons.

Bruxelles, Belgique (PANA) - Une Mission d'observation électorale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) au Mali, dirigée par l'ancien ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ahmadou Ould Abdallah, séjournera dans ce pays jusqu'au 1er août, pour superviser le scrutin présidentiel prévu le 28 juillet.

Egypte - Au Caire, la journée la plus meurtrière depuis la chute de Morsi. Journée sombre en Egypte, où plusieurs dizaines de personnes sont mortes, tuées par balles ce samedi 27 juillet 2013, dans les rues du Caire. La plupart des victimes sont issues du camp islamiste, favorable au président déchu. Les Frères musulmans évoquent plus de 100 morts. L'AFP en a compté au moins 65. Les violences ont éclaté dans le courant de la nuit de vendredi à samedi, à quelques kilomètres seulement de la mosquée de Rabaa, où se trouve l'essentiel des militants pro-Morsi. Jusqu’au matin, les manifestants ont affronté les forces de sécurité. L'imam d'al-Azhar, la plus haute autorité de l'islam sunnite, et le vice-président Mohammed el-Baradei, vice-président égyptien, ont tous deux condamné la mort de manifestants lors des affrontements de ce samedi 27 juillet. L'imam d'al-Azhar appelle à la mise en place d'une enquête urgente.

New York, ONU - 26 juillet 2013 – Dans un communiqué transmis hier par son porte-parole, le Secrétaire général a dit sa préoccupation devant les récents développements en Egypte et exhorte les autorités à garantir le respect de l'état de droit et des normes internationales des droits de l'homme. Ban Ki-moon appelle une nouvelle fois toutes les parties à agir avec la plus grande retenue et apporte son appui au droit de tous les Egyptiens de manifester pacifiquement.

PARIS (ven., 26 juil. 2013) (Reuters) "DSK" renvoyé en correctionnelle pour proxénétisme - Dominique Strauss-Kahn a été renvoyé vendredi en correctionnelle pour "proxénétisme aggravé en réunion" dans l'affaire dite du Carlton, une décision contraire aux réquisitions du parquet qui avait requis un non-lieu pour l'ancien directeur général du FMI. Les juges d'instruction ont toutefois abandonné la circonstance aggravante de la bande organisée, qui aurait pu le renvoyer devant une cour d'assises, a déclaré à Reuters le procureur de la République de Lille, Frédéric Fèvre.

Rio de Janeiro -(sam., 27 juil. 2013) (Reuters) Le pape invite le clergé à descendre de sa tour d'ivoire - Le pape François a célébré samedi matin une messe dans la cathédrale Saint-Sébastien de Rio de Janeiro, appelant le clergé catholique à mettre de côté son confort et ses préoccupations de carrière pour tendre la main aux plus déshérités. Lors d'une rencontre organisée un peu plus tard au Théâtre municipal de Rio en présence de personnalités de la société civile brésilienne, il a appelé les responsables du pays à s'attaquer aux problèmes soulevés par les manifestations contre la vie chère et la corruption le mois dernier.

Antananarivo - Madagascar 26 juillet 2013 – La Rapporteure spéciale des Nations Unies sur la vente d'enfants, la prostitution des enfants et la pornographie impliquant des enfants, Najat Maalla M'jid, a encouragé vendredi le gouvernement de Madagascar à redoubler d'efforts pour lutter efficacement contre le fléau de l'exploitation sexuelle des enfants. Depuis la capitale, Antananarivo, Maalla M'jid a dit sa profonde préoccupation devant la banalisation de l'exploitation sexuelle des enfants sur l'île. Elle a également dénoncé l'impunité dont bénéficient leurs auteurs.

New York –ONU- 25 juillet 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon et le Secrétaire d'Etat américain, John Kerry, qui se sont exprimés jeudi matin devant la presse au siège des Nations Unies à New York, ont souligné qu'une solution politique était la seule manière de mettre fin au conflit en Syrie et ajouté qu'ils allaient redoubler d'efforts pour faciliter le dialogue entre les parties. « Plus de 100.000 personnes ont été tuées, alors que des millions de personnes ont été déplacées ou ont trouvé refuge dans les pays voisins. Nous devons y mettre un terme », a déclaré M. Ban aux journalistes, avant la tenue de discussions à huis clos entre les deux hommes et une réunion au niveau ministériel du Conseil de sécurité sur la région des Grands Lacs, présidée par M. Kerry.

WASHINGTON, 26 juillet (Xinhua) -- Le Procureur général des États-Unis Eric Holder a adressé une lettre aux autorités russes indiquant que les États-Unis ne requerraient pas la peine de mort à l'encontre d'Edward Snowden, ex-employé de l'Agence nationale de sécurité (NSA) poursuivi pour avoir révélé un programme massif de surveillance de cette agence, ont rapporté vendredi les médias américains. Dans une lettre en date du 23 juillet, M. Holder déclare que les arguments de M. Snowden pour briguer l'asile provisoire en Russie sont sans valeur, car il demande asile en affirmant qu'il serait torturé et qu'il encourrait la peine de mort s'il était restitué aux États-Unis, selon CNN.

Genève - (mer., 24 juil. 2013) L’OMS exhorte les gouvernements à agir contre l’hépatite - À l’occasion de la Journée mondiale de l’hépatite (28 juillet), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) exhorte les gouvernements à prendre des mesures contre les cinq virus de l’hépatite qui provoquent des infections graves du foie et font 1,4 million de morts chaque année. Certains de ces virus, surtout les types B et C, sont aussi la cause de maladies chroniques débilitantes comme le cancer et la cirrhose du foie, à quoi s’ajoutent une perte de revenu et d’importants frais médicaux pour des centaines de millions de personnes dans le monde.

Washington- FMI- 9 juillet 2013- La croissance de l’économie mondiale est inférieure aux prévisions, et les risques augmentent en particulier dans les pays émergents, note le FMI dans une mise à jour de son rapport sur les Perspectives de l’économie mondiale (PEM). Le FMI prévoit maintenant une croissance mondiale de 3,1 % en 2013 et de 3,8 % en 2014, soit une révision à la baisse de ¼ point de pourcentage chaque année par rapport aux prévisions figurant dans l’édition d’avril 2013 des PEM. La croissance mondiale n’a progressé que légèrement au premier trimestre de 2013, au lieu de continuer de s’accélérer comme prévu lors de la publication des PEM d’avril 2013. Ces résultats insuffisants s’expliquent par une croissance qui reste inférieure aux prévisions dans les principaux pays émergents, une récession plus profonde dans la zone euro et une expansion plus lente que prévu aux États-Unis. Par contre, la croissance a été plus vigoureuse que prévu au Japon.

PORT D’ESPAGNE –2 juillet2013- Le Directeur général de l’Organisation internationale du Travail (OIT), Guy Ryder, a dit aux ministres du Travail des Caraïbes qu’il était indispensable de se concentrer davatage sur les stratégies de lutte contre le chômage des jeunes. «Parler d’une génération perdue de jeunes gens n’est pas un cliché. C’est la réalité d’aujourd’hui et nous devons réagir», a déclaré M. Ryder dans son allocution à la Huitième réunion des ministres du Travail des Caraïbes à Port-d’Espagne le 2 juillet. «Aujourd’hui, il y a deux cents millions de chômeurs et la crise, comme on nous l’a rappelé, est particulièrement grave parmi les jeunes et c’est extrêmement inquiétant. Dans cette région, les jeunes qui sont sans emploi, sans éducation ni formation, représentent près de 20 pour cent de leur génération.»

RAMALLAH (Territoires palestiniens) - 26 juillet 2013 - Les négociations entre Israéliens et Palestiniens doivent reprendre mardi à Washington après près de trois ans de suspension, a déclaré samedi à l'AFP un responsable palestinien. Israël n'a pas encore confirmé officiellement la reprise de ces négociations mardi mais le Premier ministre Benjamin Netanyahu a indiqué samedi soir être prêt à libérer 104 Palestiniens dans le cadre d'une reprise des pourparlers. Selon le responsable palestinien qui a requis l'anonymat, des responsables américains seront présents aux négociations qui seront dirigés côté palestinien par le négociateur en chef Saëb Erakat et côté israélien par la ministre de la Justice Tzipi Livni. Les négociateurs doivent se rencontrer lundi soir pour un dîner informel, a-t-il précisé.
La Côte d’Ivoire Officielle
La Côte d’Ivoire Officielle

Cérémonie d’ouverture 41ème sommet CEDEAO

Allocution de SEM Alassane Ouattara, Président en exercice de la Cedeao

 

 

Ouverture de la 2ème session 2012 de l’Assemblée Nationale
Ouverture de la 2ème session 2012 de l’Assemblée Nationale

Soro Kigbafory Guillaume : «  je demande aux exilés de renoncer à tous projets sans issues »

 

Sport-Interview

Drogba : "La seule force unificatrice est le football"
Drogba : "La seule force unificatrice est le football"

Interview avec Julie Mabéa (Artiste ivoirienne en France) 

"La variété étant un genre musical qui ne se meurt jamais, tant qu'il y aura des mélomanes pour danser alors il continuera toujours de bien se porter"

 

 

Entretien avec M. Eby Jean-Baptiste Aka

«L’esprit de service est l’épine dorsale de toute nation forte et prospère »

 

 

Interview- A propos des conflits fonciers 

M. Kahi Dézon Léopold, Premier Adjoint au Maire de Bloléquin 

 « Cesser de brader les parcelles de terres, la terre ne se vend pas mais on la loue»

Côte d’Ivoire – Ntic – Interview

Bruno Koné : « La chance est la rencontre entre l’opportunité et l’effort »

 

France  - François Hollande élu président
France - François Hollande élu président
8 ans après, nul ne sait où est passé Guy André Kieffer ?
8 ans après, nul ne sait où est passé Guy André Kieffer ?

Sport -Foundation Eboué

Rodrigue N’dri (vice-président) : 

« La Fondation est pour le bien-être des enfants et des Ivoiriens »

 

Sénégal-Elections

Macky Sall élu président

Célébration de l’Abisaa 2011
Célébration de l’Abisaa 2011
Interview Exclusive de SEM Youssoufou Joseph Bamba, Ambassadeur de la CI aupres de Nations Unies
Interview Exclusive de SEM Youssoufou Joseph Bamba, Ambassadeur de la CI aupres de Nations Unies
Newsletter

Partenaires

Aller sur

Logo des partenairs

Flèche bas Flèche haut